Ils parlent de moi ...

Le Petit Futé Nantes - 2017
L'avis du Petit Futé sur Chez Françoise à Trentemoult :

Françoise est une artiste ; elle est aussi la première à avoir ouvert en 2009 des chambres d'hôtes à Trentemoult, cet adorable village de pêcheurs où il fait si bon flâner. Elle propose deux chambres de 15m2 aménagées sobrement avec douche à l'italienne, WC et lavabo indépendants. Situées en face de sa maison de 1870, elles succèdent à une vieille buanderie, refaite de fond en comble pour la circonstance. Ses hôtes sont ainsi totalement indépendants durant leur séjour ; ce qui n'empêche pas à Françoise de prendre le temps de faire connaissance avec chacun d'eux. Le petit déjeuner est un moment propice . Selon la météo et le souhait des uns et des autres, elle le sert dans sa cuisine colorée où flambe un bon feu de cheminée en hiver, sur la petite terrasse qui borde les deux chambres ou encore dans la cour dite "des miracles " d'où l'on aperçoit la Loire. Les confitures sont "maison " , le thé, le café, le chocolat bio, le pain de la boulangerie voisine. Et si vous séjournez plusieurs jours, vous aurez la chance de déguster les crêpes de Françoise. Prenez le temps d'observer ses oeuvres : des compositions sur bois flotté réalisées avec des éléments de récup'. A noter : anglophones bienvenus : Françoise maîtrise la langue de Shakespeare.


Nantes l'essentiel
Editions Nomades de Jeanne La Prairie - 2016

"Chez Françoise - Située à Trentemoult, cette chambre d'hôte sera l'occasion de vous sentir vraiment comme en vacances, l'espace d'une nuit. Le village étant pittoresque à souhait, la maison ne l'est pas moins, tout comme son hôte qui saura vous mettre à l'aise. Vous pourrez y accéder en voiture ou en traversant la Loire à l'aide du Navibus : toute une aventure !"


Lonely Planet des Pays de la Loire et Marais poitevin 2015
COUP DE COEUR ville de Nantes et ses environs

"En face de sa propre maison, typique des demeures de pêcheurs de Trentemoult, Françoise loue deux chambres de plain-pied, indépendantes, avec douche à l'italienne et WC. Un petit patio accueille chaises et table pour le petit-déjeuner aux beaux jours ( on se replie chez la propriétaire en cas de grain ). Respectueuse de l'environnement et soucieuse du bien-être de ses hôtes, elle a rénové ses chambres avec des matériaux les plus naturels possibles et prépare des petits-déjeuners bio."


LES CITY GUIDES ILLUSTRES
Nantes -Editions Ouest-France

"Chez Françoise, pour regarder Nantes d'en face et se poser tranquillement à Trentemoult. Des petites chambres rigolotes, un accueil chaleureux."

 


Lonely Planet Bretagne Sud 2012
COUP DE COEUR ville de Nantes et ses environs

"En face de sa propre maison, typique des demeures de pêcheurs de Trentemoult, Françoise loue deux chambres de plain-pied, indépendantes, avec douche à l'italienne et WC. Un petit patio accueille chaises et table pour le petit-déjeuner aux beaux jours ( on se replie chez la propriétaire en cas de grain ). Respectueuse de l'environnement et soucieuse du bien-être de ses hôtes, elle a rénové ses chambres avec des matériaux les plus naturels possibles et prépare des petits-déjeuners bio."


GUIDE DU ROUTARD
Nantes et ses environs 2011/2012

"Dans une ruelle colorée du quartier des marins pêcheurs, Françoise a récemment aménagé avec goût deux petites chambres indépendantes de son habitation. Déco soignée; elles sont fraîches, confortables et accessoirisées sur le thème du voyage avec de vieilles valises. En prime, petite terrasse commune pour prendre un petit dèj bio aux beaux jours."


Les carnets de Julie - Le pays nantais
Emission du 19/04/2014 sur France3

"La recette du gâteau nantais de Francoise"


Météo à la carte
Emission du 12/01/2015 sur France3

"Recette de saison: les saucisses au chou"


Météo à la carte
Emission du 19/01/2015 sur France3

"Recette de saison: choux de Bruxelles au jambon de Vendée"


La France en 365 jours
Blog de Voyage Expedia

"Un humain à l’horizon. Ouf, nous ne sommes pas seuls. Il s’agit de Françoise, une habitante de la commune. Nous la rencontrons devant chez elle. Devant sa petite maison sur une petite place. « Cela fait bien longtemps que les pêcheurs ont disparu du village » nous raconte-t-elle. Au début des années 1990, le réalisateur Jean-Louis Hubert se sert du village comme décor pour son film « La Reine Blanche ». Depuis, les artistes ont remplacé les pêcheurs. Les maisons ont pris des couleurs et les ruelles recèlent de petits trésors. Comme ce mur réalisé par Françoise. Elle est arrivée ici il y a 15 ans. L’endroit idéal pour laisser libre court à sa créativité. Elle crée des compositions à partir d’objets de récupération. Elle nous parle de la vie du village. La promiscuité architecturale la rend conviviale. Mais elle est aussi soumise a des règles officieuses."